Touche pas à mon poste du 29 Mars 2021

Ecrit par telechar sur . Publié dans Emissions TV, Téléréalité/Divertissements

touche_pas_a_mon_poste_29_mars_2021_replay

Synopsis : Le titre de l’émission est un jeu de mots avec le slogan de SOS Racisme, « Touche pas à mon pote », Cyril Hanouna, militant de cette association ayant obtenu l’autorisation de son président Dominique Sopo d’emprunter ce titre2. Présentée par Cyril Hanouna avec une équipe de chroniqueurs, l’émission propose de débattre sur les programmes télévisés et sur les polémiques suscitées par certaines émissions, entrecoupée d’extraits vidéos, et de rubriques d’humour. Dans les différentes rubriques que l’émission propose, de nombreux happenings sont prévus ou totalement improvisés, par l’animateur, les chroniqueurs ou les invités. Ceux-ci parlent de leur actualité et de la télévision qu’ils regardent.

Périodicité : Quotidienne (hors week-ends)
Présentation par : Cyril Hanouna
Gain :
Genre : Jeu/Divertissement
Durée : 1h 13min
Nationalité : France Titre original : Touche pas à mon poste
Date de première diffusion : 29 Mars 2021


Liens Telechargements et Streaming

Streaming : Lien 01 OU Lien 02

Téléchargement : Lien

«Touche pas à mon poste!»: Cyril Hanouna épingle «Quotidien» sur l’affaire Pierre Ménès

L’animateur et producteur de C8 s’est agacé des pratiques peu confraternelles des équipes de Yann Barthès sur TMC qui ont repris ses contenus et ses informations sans citer son émission.

Vendredi soir dans «Touche pas à mon poste!» sur C8, Cyril Hanouna a consacré un nouveau sujet à l’affaire Pierre Ménès consécutif à la venue du journaliste sur son plateau quelques jours plus tôt. Depuis la diffusion du film de Marie Portolano Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste! dimanche dernier sur Canal+, le consultant du «Canal Football Club» est au centre de toutes les attentions. Plusieurs extraits censurés du documentaire où il s’exprimait ont été diffusés dans le talk-show de C8 lundi dans un premier temps puis mercredi sur le site Les Jours dans un second temps, provoquant de nombreuses reprises des médias et des réactions, notamment dans la classe politique.

Les équipes de «Touche pas à mon poste!» ont constaté que leur interview de Pierre Ménès et leurs images coupées au montage du documentaire de Marie Portolano avaient été reprises par certains programmes sans être cités de manière lisible ou audible. Le journal de 13 heures de France 2 a préféré utiliser le terme «l’émission» plutôt que de mentionner «TPMP» (le nom de l’émission de C8 ainsi que la société H2O Productions étaient néanmoins bien crédités sur un bandeau) tandis que «Quotidien» a choisi à plusieurs reprises le qualificatif de «plateau de C8». «“Quotidien” sur TMC n’ont même pas passé des extraits de nous, ils nous ont doublés avec une voix off sur des images fixes à la place, ils ont fait un roman-photo», a souligné Cyril Hanouna en montrant un extrait d’une chronique de Maïa Mazaurette.

Parmi les émissions qui ont semblé ne pas citer volontairement le nom de «Touche pas à mon poste!», Cyril Hanouna a tenu à cibler le talk-show concurrent de Yann Barthès. Jeudi soir sur TMC, le journaliste Julien Bellver avait estimé que «C8 avait oublié une séquence», «la plus importante» selon lui, parmi les images censurées du documentaire de Marie Portolano en parlant de l’extrait impliquant Isabelle Moreau. Un jugement qui n’a pas été du goût de l’animateur et producteur de «TPMP». «Nous avons pensé que la séquence la plus importante était celle avec Marie Portolano, nous n’allions pas diffuser 12 minutes! Et nous n’avions pas envie de rediffuser ces images avec Isabelle Moreau. Nous avions pris de ses nouvelles avec la direction et elle n’avait pas envie de les revoir», a-t-il tenu à répondre aux équipes de «Quotidien». «Si vous voulez être rédacteurs en chef aussi de “TPMP”, vous n’hésitez pas, venez me le dire. […] La prochaine fois, vous viendrez en conférence de rédaction avec nous et vous nous direz ce que l’on doit faire ou ne pas faire.» Et de leur reprocher leur refus permanent et de longue date de dialoguer avec lui.

Source : https://tvmag.lefigaro.fr/