Touche pas à mon poste du 26 Octobre 2020

Ecrit par telechar sur . Publié dans Emissions TV, Téléréalité/Divertissements

touche_pas_a_mon_poste_26_octobre_2020_replay

Synopsis : Le titre de l’émission est un jeu de mots avec le slogan de SOS Racisme, « Touche pas à mon pote », Cyril Hanouna, militant de cette association ayant obtenu l’autorisation de son président Dominique Sopo d’emprunter ce titre2. Présentée par Cyril Hanouna avec une équipe de chroniqueurs, l’émission propose de débattre sur les programmes télévisés et sur les polémiques suscitées par certaines émissions, entrecoupée d’extraits vidéos, et de rubriques d’humour. Dans les différentes rubriques que l’émission propose, de nombreux happenings sont prévus ou totalement improvisés, par l’animateur, les chroniqueurs ou les invités. Ceux-ci parlent de leur actualité et de la télévision qu’ils regardent.

Périodicité : Quotidienne (hors week-ends)
Présentation par : Cyril Hanouna
Gain :
Genre : Jeu/Divertissement
Durée : 1h 13min
Nationalité : France Titre original : Touche pas à mon poste
Date de première diffusion : 26 Octobre 2010


Liens Telechargements et Streaming

Streaming  : Part 01  Part 02 OU Part 01 Part 02

Téléchargement :Part 01 Part 02 OU Part 01 Part 02

 

Cyril Hanouna regrette sur TPMP ce que vivent les Musulmans de France

France – Cyril Hanouna dénonce vigoureusement, sur TPMP, ce qu’il nomme « la chasse aux sorcières » qui se passe actuellement avec les Musulmans de France. Dans un message fort, il a adressé un appel à l’unité dans un contexte général truffé de risques et d’incertitudes.

L’animateur de l’émission diffusée sur C8, Touche pas à mon poste (TPMP), Cyril Hanouna, s’oppose à ce qu’on fait subir aux Musulmans de France ces jours-ci. Ainsi, le présentateur TV invite à la raison et à l’apaisement, dans le numéro de jeudi 22 octobre. « Je n’ai pas de conseils à donner, je n’ai pas de leçons à donner. Je ne suis personne », admet-il. « Mais c’est vrai qu’aujourd’hui, je trouve que beaucoup ont la mauvaise attitude ». Hanouna le dit ici de manière concise.

Ils « essayant de mettre les uns contre les autres. De mettre les communautés les unes contre les autres. Et les pensées les unes contre les autres », fait remarquer Cyril Hanouna. Celui-ci se préoccupe de l’attitude adoptée à l’égard des Musulmans de France. Hanouna a « l’impression qu’on est dans une chasse aux sorcières avec les Musulmans en ce moment ».

Selon lui, « on mélange tout, au lieu d’être tous soudés. Et de se dire que l’on vit des moments très difficiles avec la crise sanitaire ». Avec également, « le professeur [Samuel Paty, ndlr] qui nous a tous choqués ce weekend », explique encore l’animateur. D’après le même orateur, on joue sur la corde de la division en France à l’heure actuelle. Cela « au lieu d’être tous ensemble soudés. Contre le terrorisme. Et contre la crise sanitaire qui nous frappe ».

Par les temps qui courent, les périls émergent de toutes parts : L’unité de la multitude représente l’unique option juste et efficace, selon Cyril Hanouna

Cyril Hanouna éprouve le sentiment « qu’on est tous les uns contre les autres ». L’animateur de TPMP dénonce le fait qu’« on essaie d’attiser le feu partout ». Alors, « dès qu’il y a une petite phrase, dès qu’il y a un petit mot, dès qu’il y a un truc, ça prend des proportions incroyables ». Sauf que, « personne ne doit m’écouter ». C’est ce que se plait à répéter l’animateur de Touche pas à mon poste.

Cependant, « si j’ai un message à faire passer » : « Je pense qu’il faut vraiment qu’on arrive à tous être soudés. Parce que là, il y a une dérive incroyable en ce moment. Et je peux vous dire que là le monde est en train de partir en cacahuète. Et la France en ce moment fait peur à tout le monde ». Par ces propos, Cyril Hanouna semble vouloir marquer l’esprit du téléspectateur.

Il veut lui faire comprendre, par le biais d’un tel discours, la gravité de la situation. Puis avant de conclure, il pose un constat des plus basiques. « Se mettre les uns contre les autres, ce n’est pas du tout la bonne solution », soutient-il alors. Il note par la suite, pour marquer la fin de ce passage dans son émission sur les Musulmans de France : « Il y en a, en plus, ceux qui le font à des fins politiques ». Il tonne, finalement, que cela « est inadmissible ! ».

Source : https://www.toutelatele.com/