Touche pas à mon poste du 12 Novembre 2020

Ecrit par telechar sur . Publié dans Emissions TV, Téléréalité/Divertissements

touche_pas_a_mon_poste_12_novembre2020_replay

Synopsis : Le titre de l’émission est un jeu de mots avec le slogan de SOS Racisme, « Touche pas à mon pote », Cyril Hanouna, militant de cette association ayant obtenu l’autorisation de son président Dominique Sopo d’emprunter ce titre2. Présentée par Cyril Hanouna avec une équipe de chroniqueurs, l’émission propose de débattre sur les programmes télévisés et sur les polémiques suscitées par certaines émissions, entrecoupée d’extraits vidéos, et de rubriques d’humour. Dans les différentes rubriques que l’émission propose, de nombreux happenings sont prévus ou totalement improvisés, par l’animateur, les chroniqueurs ou les invités. Ceux-ci parlent de leur actualité et de la télévision qu’ils regardent.

Périodicité : Quotidienne (hors week-ends)
Présentation par : Cyril Hanouna
Gain :
Genre : Jeu/Divertissement
Durée : 1h 13min
Nationalité : France Titre original : Touche pas à mon poste
Date de première diffusion : 12 Novembre 2020


Liens Telechargements et Streaming

Balance Ton Post L’After  :

Streaming: Lien 01 OU Lien 02

Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Balance Ton Post L’Hebdo  :

Streaming : Part 01 Part 02 OU Part 01 Part 02

Téléchargement :Part 01 Part 02 OU Part 01 Part 02

La.Grande.Rassrah.en.Live.Le-Prime  :

Streaming : Lien 01 OU Lien 02

Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Emission du 12 Novembre 2020 :

Streaming : Part 01 Part 02 OU Part 01 Part 02

Téléchargement :Part 01 Part 02 OU Part 01 Part 02

 

Touche pas à mon poste : Benjamin Castaldi se déshabille en direct

Rebondissement sur le plateau de Touche pas à mon poste, jeudi 12 novembre. Benjamin Castaldi s’est déshabillé, en plein direct…

Qui dit nouveau débat dans Touche pas à mon poste dit souvent… nouveau dérapage. Jeudi 12 novembre, Cyril Hanouna a posé la question suivante à ses chroniqueurs : « La télé est-elle devenue trop chiante ? ». L’interrogation a beaucoup inspiré les chroniqueurs qui se sont presque tous accordés pour dénoncer le manque de liberté à la télévision. Ainsi, Jean-Michel Maire a tenté d’allumer une cigarette en direct avant de se faire rappeler à l’ordre par le présentateur… Puis, Benjamin Castaldi, d’accord avec les 91% d’internautes à avoir répondu « oui », a décidé de se déshabiller.

« Je vais montrer mes seins, c’est interdit ! », a-t-il lâché en déboutonnant sa chemise… avant de montrer son derrière. « On ne peut plus rien dire, à cause de la bien-pensance, avec ceux qui tweet… On ne peut plus rien dire. Il faut rappeler qu’ici (NDLR : sur le plateau de TPMP) quelqu’un a pris trois millions d’euros d’amende. C’était impossible il y a dix ans, quinze ans. Les choses ont changé, c’est insupportable », avait-il lâché quelques minutes plus tôt. Pour rappel, après un canular de Cyril Hanounajugé homophobe par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) datant de mai 2017, le Conseil d’Etat avait rejeté la demande de l’annulation de cette amende.

« On n’osera plus rien dire »

Selon le journaliste Thomas Hugues, invité sur le plateau de TPMP, la télévision n’est pas « chiante ». Toutefois, il pointe du doigt ces « associations dont le gagne-pain est de dénoncer les dérives ». « Parfois c’est justifié, c’est important de le faire. Des fois, c’est vraiment pour créer un buzz, faire parler d’elle (…) Mais il faut faire attention car à force de tout aseptiser, on n’osera plus rien dire », a-t-il expliqué. Maxime Guény a confirmé que les réseaux sociaux étaient en cause car « le moindre petit écart, le moindre petit mois qui est mal perçu, devient un scandale ».

Source : https://www.telestar.fr/