Touche pas à mon poste du 11 Janvier 2021

Ecrit par telechar sur . Publié dans Emissions TV, Téléréalité/Divertissements

touche_pas_a_mon_poste_07_Janvier_2021_replay

Synopsis : Le titre de l’émission est un jeu de mots avec le slogan de SOS Racisme, « Touche pas à mon pote », Cyril Hanouna, militant de cette association ayant obtenu l’autorisation de son président Dominique Sopo d’emprunter ce titre2. Présentée par Cyril Hanouna avec une équipe de chroniqueurs, l’émission propose de débattre sur les programmes télévisés et sur les polémiques suscitées par certaines émissions, entrecoupée d’extraits vidéos, et de rubriques d’humour. Dans les différentes rubriques que l’émission propose, de nombreux happenings sont prévus ou totalement improvisés, par l’animateur, les chroniqueurs ou les invités. Ceux-ci parlent de leur actualité et de la télévision qu’ils regardent.

Périodicité : Quotidienne (hors week-ends)
Présentation par : Cyril Hanouna
Gain :
Genre : Jeu/Divertissement
Durée : 1h 13min
Nationalité : France Titre original : Touche pas à mon poste
Date de première diffusion : 11 Janvier 2021


Liens Telechargements et Streaming

Streaming : Lien 01 OU Lien 02

Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

TF1 dénonce des actes de harcèlement de la part de Cyril Hanouna

Cyril Hanouna fait une nouvelle fois polémique. Lundi 4 janvier, l’émission « Touche pas à mon poste » sur C8 a diffusé une parodie : on y voit l’animateur de C8 grimé en Ara Aprikian, patron des programmes du groupe de TF1, commanditer l’assassinat d’Arthur, producteur de « District Z », d’une balle dans le dos, suite aux mauvaises audiences réalisées par le programme. Un programme qui avait par ailleurs été critiqué pour ses similarités avec l’émission Fort Boyard diffusée sur France 2.

Une parodie censée être un clin d’œil au « Professionnel », film avec Jean-Paul Belmondo, selon la chroniqueuse Géraldine Maillet. Pour autant, TF1 n’a pas pris la blague avec humour. Selon des informations révélées par Le Parisien, TF1 aurait cette fois décidé de répliquer face à une nouvelle parodie de mauvais goût perçue comme une incitation au meurtre par certains en interne.

« Nous refusons que nos collaborateurs ou salariés soient l’objet d’injures, de menaces ou victimes de harcèlement […] Il serait temps que les avertissements et sanctions répétés, notamment du CSA et de la justice, amènent à un changement de comportement de Cyril Hanouna », a rétorqué TF1, rappelant néanmoins être « très attachée au droit à la parodie et à la critique ».
Des actes de « harcèlements caractérisés »

La chaîne a insisté sur ce qu’elle considère comme des faits de harcèlement : « Nous espérons que le groupe Endemol/Banijay dont fait partie Cyril Hanouna et dont il est administrateur, ainsi que la chaîne C8, l’invitent à cesser ces actes de harcèlements caractérisés. » En effet, ce n’est pas la première fois que le torchon brûle entre Arthur et Cyril Hanouna. L’animateur de TF1 avait déjà dénoncé le harcèlement de son confrère. Et il n’est pas le seul.

Christophe Beaugrand, Yann Barthès, Michel Cymes, Laurence Boccolini, Camille Combal, Jean-Luc Lemoine, Nikos Aliagas, Jarry, Karine Le Marchand, Bruno Guillon. Tous ont été les « victimes » de l’humour vache de l’animateur de C8. « À la longue, c’est usant. Surtout quand c’est de la méchanceté gratuite » a confié une personnalité de la télé au Parisien. « Le problème avec Hanouna, c’est qu’il se prend pour un caïd. Et c’est pire hors antenne. Un jour, ce sera le dérapage de trop », a glissé une autre. « Les critiques vis-à-vis de mes émissions, aucun souci, assure Cymes. Mais je n’accepte pas les insultes. Comme quand Hanouna dit ‘Prends ton stéthoscope et mets-le toi où je pense’… », a commenté de son côté Michel Cymes.
Des poursuites judiciaires envisagées ?

Certains envisageraient même de se regrouper pour engager des poursuites judiciaires pour harcèlement, dénigrement et concurrence déloyale. « Aujourd’hui, au moins la moitié des animateurs de TF1 ont été victimes de harcèlement de la part de ‘TPMP' », s’est agacé la chaîne en privé. À l’automne 2018, TF1 avait déjà réagi suite à la diffusion de photos dénudées de Karine Ferri dans « TPMP ». Le CSA avait été saisi et une amende de 10 000 euros avait été infligée à C8. TF1 avait alors dénoncé « une campagne systématique de dénigrement », insistant sur le fait qu' »une ligne rouge avait été franchie ».

De son côté, C8 défend toujours son animateur vedette, dont l’émission réalise des audiences records. « Touche pas à mon poste parle des médias y compris de façon satirique et parodique. Il y a eu un long débat sur « District Z » avec des avis extrêmement partagés et une séquence humoristique », a expliqué le directeur général de C8, Franck Appietto. Le torchon n’a donc pas fini de brûler entre Cyril Hanouna et le reste du PAF.

Source : https://www.ladepeche.fr/