OBJECTIF TOP CHEF Saison 6 Semaine 4 Journée 3 du 04 Novembre 2020

Ecrit par telechar sur . Publié dans Emissions TV, Téléréalité/Divertissements

BJECTIF_TOP_CHEF_03_Novembre_2020_replay

Synopsis :Des apprentis cuisiniers sont sélectionnés en région et se voient imposer des défis gastronomiques autour de produits locaux. Plusieurs chefs étoilés participent au jury final. Le vainqueur intègre le concours Top Chef réservé aux professionnels.A partir de la saison 5, les sélections intègrent également des amateurs1.

Périodicité : Quotidienne (hors week-ends)
Présentation par : Philippe Etchebest
Gain :
Genre : Jeu/Divertissement
Durée : 1h 13min
Nationalité : France Titre original : OBJECTIF TOP CHEF
Date de première diffusion : 04 Novembre 2020


Liens Telechargements et Streaming

Streaming :Lien 01 OU Lien 02 OU Lien 03

Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02 OU Lien 03 (Multi)

 

Foie gras : l’éleveur gersois Pierre Pérès invité chez « Objectif Top Chef »

Le tournage de l’émission (diffusée ce soir et disponible en replay) a eu lieu dans le Château La Lagune, un domaine viticole de 80 hectares situé à Ludon-Médoc en Gironde (3ème grand cru classé du Haut-Médoc). C’était le 18 juillet dernier, quelques mois après le départ d’André Daguin, le premier qui, en 1959, a eu l’idée de cuire le magret comme un steak et de le servir avec une sauce au poivre vert…

Depuis la ferme familiale (qui commercialise foie gras, magrets et plats cuisinés), Pierre Pérès garde un bon souvenir de ce tournage. Mais sur la conjoncture actuelle, il n’est pas très rassuré : « Tous les ans, nous comptons sur 25 salons ou marchés pour faire découvrir et vendre ses produits. Malheureusement, tout a été annulé pour cause de confinement. On arrive à prendre des commandes et organiser des drives mais les gendarmes ne considèrent pas le magret comme « produit de première nécessité ». Les gens craignent de se déplacer pour récupérer leurs produits. Le problème se pose également dans certaines communes où la mairie ne répond pas ou ne donne pas d’autorisation pour installer un drive. »

À l’approche de Noël, les signaux sont au rouge pour les professionnels de la filière foie gras. « Les fêtes de fin d’année représentent 80% de notre chiffre d’affaires, précise Pierre. On ne fait pas de projet, on s’organise le jour pour le lendemain. Mais on se bat. On ne baisse pas les bras. »

Source : https://www.ladepeche.fr/